À propos

L'image d'après a treize ans. C'est à Tours. Nous sommes neuf. Nous avons eu et continuons d'avoir, en parallèle de notre activité de producteur.rice.s, des expériences de réalisation, de programmation, de travail associatif, de composition.

logo l'image d'apres

L'équipe est constituée de six producteurs, aussi réalisateurs, de deux techniciens son, aussi musiciens et d'un gérant, aussi journaliste.

Notre fonctionnement collectif se structure autour de notre comité de lecture. Une fois par mois, nous nous réunissons pour discuter des propositions reçues et des films en cours. C'est là que se forment les binômes qui produisent les films.

Nous travaillons avec des réalisateurs, jeunes auteurs ou confirmés qui se risquent à imaginer des films qui nous interrogent et leur ressemblent. Les films que nous produisons nécessitent du temps : d'écriture, de tournage, de montage.

Au cœur de ce processus persiste et s'affine l'intention d'exprimer cinématographiquement le rapport d'un réalisateur à notre époque. Pour ce faire, notre démarche de production consiste à mettre en place pour chaque œuvre le cadre de travail singulier qu'elle appelle.

À l'heure où se rebattent les cartes des politiques de soutien à la création, ces modalités de production nous permettent de maintenir une certaine façon de créer. Et c'est aussi pourquoi nous prenons part aux différents collectifs régionaux et nationaux qui défendent la production de films d'auteur.

Nous avons ainsi produit vingt-huit films. Six films sont actuellement en production. Dix autres sont en développement.

L'équipe de L'Image d'après

Maud Martin

Productrice

Je fonde la société en 2008 après l'obtention d'une maitrise de philosophie sur le cinéma et cinq années passées comme Administratrice culturelle au sein d'un collectif de réalisateurs. Aujourd’hui, j’ai produit une quinzaine de films (documentaires, court-métrages d'animation, essais) et je développe de nombreux nouveaux projets. Je suis également réalisatrice. Mon travail au sein du collectif de producteurs de L'image d'après se fonde sur l'envie de défendre un cinéma inventif et des réalisateurs qui conçoivent chacun de leur film comme un nouvel espace de recherche et d'expérimentation.

Damien Monnier

Producteur

L'échange et la mise en commun caractérisent le cadre de travail qui m'enthousiasme. En parallèle du travail éditorial mené au sein de Dérives et à la suite de la réalisation de Six faces d'une brique, produit par Maud au sein de L'image d'après, c'est avec ce même goût du travail collectif et de rendre visible des œuvres singulières que je rejoins l'équipe de production en 2012. J'y ai produit sept documentaires. Je poursuis mon travail d'auteur et réalisateur, parfois en collaboration avec d'autres artistes ou cinéastes. Je suis aussi actuellement membre du Conseil d'Administration d'Ardèche Images.

Annabelle Gangneux

Productrice

Pendant près de 20 ans, j'ai coordonné la programmation et l'organisation du Festival International Super 8 de Tours puis la programmation et l’organisation de projections (cycles, festivals..) de films documentaires. En parallèle, j'ai fait de la régie sur des tournages, du casting figuration, des ateliers d'éducation à l'image et de la collecte de films d'archives amateurs. J'ai une première expérience comme directrice de production sur un moyen métrage de fiction, avant de rentrer à L’image d’après en 2011 où je travaille comme assistante de production puis comme productrice. Avec quelques incartades dans l'essai et l'animation, je produits essentiellement des films documentaires.

Orlane Dumas

Productrice

C’est après un BTS option Techniques d’ingénierie et exploitation des équipements à Saint-Quentin (02) et un Master en production à l’Université de Valenciennes (59) que je rejoins L’image d’après pour un stage de six mois en février 2018. J’y apprends l’administration d’une société de production en même temps que le métier de productrice … l’équipe m’entraîne très vite dans son énergie créatrice ! À la fin du stage, nous décidons d’un commun accord de poursuivre notre travail ensemble. Après la production de deux premiers films documentaires, je travaille au développement de trois nouveaux projets … pour le moment !

Lysa Heurtier Manzanares

Productrice

Après des études universitaires en cinéma qui se terminent par le Master 2 pro DEMC à Paris Diderot en 2012, je réalise mon premier film Let's Play, en co-réalisation avec Emmanuel Falguières, au sein du G.R.E.C (Groupes de recherche et d'essais cinématographiques). De 2014 à 2016, je travaille à Lumière du monde, association de producteurs indépendants basée à Lussas. En 2015, j’intègre l'équipe de programmation de Tënk, la plateforme SVOD de documentaire, puis je réalise un second film, Navire, en co-réalisation avec Agnès Perrais. Je décide ensuite de me tourner vers la production et je rejoins L'image d'après en 2019. En parallèle de mon activité de productrice, je continue de réaliser des films et en 2021, je termine un long-métrage documentaire En plein jour.

Brice Kartmann

Monteur son, mixeur et compositeur de musique originale

Après l'obtention d'un BTS audiovisuel option son en 2002 et la préparation d'un DEM en 2008 en jazz, j'ai démarré une activité de technicien de post-production Freelance en plus de mon travail de musicien. En parallèle, je m'impliquais dans le collectif de réalisateurs tourangeaux Sans canal fixe et rencontrais ainsi les premiers membres de L'image d'après.

En suivant les premières productions de cette société de production, j'ai été touché par le cinéma qui y était proposé, défendu. J'ai travaillé comme technicien pour plusieurs films du catalogue et nous avons imaginé ensemble une autre place que celle de prestataire pour mon travail, en s'appuyant sur notre volonté d'un fonctionnement collaboratif. J'ai donc rejoint l'équipe en 2012. Depuis, je continue de travailler régulièrement sur les films portés par L'image d'après en tant que monteur son, mixeur et/ou compositeur de la musique originale, tout en étant impliqué dans le fonctionnement de la société et le développement de nouvelles activités, notamment les prestations techniques. Nous travaillons actuellement sur la création d'une infrastructure de post-production indépendante, imaginée comme un nouvel espace collaboratif avec d'autres acteurs régionaux.

Ces dernières années, j'ai travaillé régulièrement pour le cinéma documentaire comme ingénieur du son et compositeur (productions Nord-Ouest, L’image d’après, Alter Ego, Ikki films, Les films du Balibari, TS productions), dans la production musicale (labels Vicious circle, Kithibong, Un Je Ne Sais Quoi, Figures libres) et pour le spectacle vivant comme régisseur son et compositeur (Ensemble Tachycardie, Théâtre à cru, Demesten Titip, Collectif impatience, Laps zone). Enfin, je suis également intervenant pour des ateliers artistiques incluant de la réalisation sonore (CICLIC,Compagnie Marouchka, L'Intention Publique).